Le diagnostic des règles

Diagnostiquer les règles

Une caractéristique physiologique féminine

     Certaines caractéristiques physiologiques tel que les règles, les pertes blanches, la grossesse et l’accouchement sont propres aux femmes. On commence à les questionner à ce propos à partir de la période adolescente. Les problèmes de la grossesse et de l’accouchement relèvent des études de gynécologie. Les règles et les pertes blanches présentes souvent des problèmes car les pathologies de toutes les parties du corps les influencent. Elles sont un reflet du corps entier. 

     Les règles sont la manifestation physiologique saine d’un écoulement de sang en provenance des enveloppes de gestation selon une certaine fréquence. 

 

Les règles saines

Les règles se produisent en moyenne une fois par mois et elles sont normalement espacées de 28 jours.

     Normalement, la durée des règles est de 3 à 5 jours, la quantité de sang écoulé est de 50 à 100ml, elles doivent être d’un rouge sanguin et sans caillot, ni trop liquides ni trop visqueuses. Leurs venues sont suspendues pendant la grossesse et l’allaitement. Elles commencent généralement à l’âge de 14 ans, parfois plus tôt, et se terminent normalement à 49 ans, suivant des lois de cycles de sept ans.

     La création et la gestion des règles fait principalement intervenir les reins, la rate, le foie, l’utérus, les merveilleux vaisseaux ChongMai et RenMai et nécessite une certaine quantité de Qi et de Sang. Lors d’une maladie, les règles sont facilement perturbées. Aussi connaître leur situation permet-il de diagnostiquer l’état des fonctions des organes ZangFu, de mesurer le Qi et le Sang mobilisable et ainsi de déterminer la nature de la maladie: déficience ou excès, froid ou chaleur.

     Pour diagnostiquer les règles, nous devrons nous renseigner sur : leur fréquence, leur durée, la couleur, la quantité et la densité. Il faut également savoir s’il y a cas d’arrêt complet des règles, et enfin les douleurs et mal-être qui accompagnent leur écoulement.  

Les anomalies dans les délais

     Cette partie concerne la fréquence des règles. Ces anomalies peuvent être regroupées en trois catégories simples : les règles en avance, en retard, et les règles tantôt en avance, tantôt en retard.

Les règles en avance 

     Sont classées dans cette catégories les règles arrivant plus de 7 jours en avance pendant plus de deux mois d’affilé. La première chose que cela doit nous évoquer est un sang trop chaud dont la circulation est accélérée ou une déficience de Qi qui n’exerce plus de maintien sur le sang.

     Si ces règles sont d’un rouge sombre, de consistance visqueuse et en quantité supérieur à la moyenne, il s’agit de chaleur dans le sang. Les possibilités sont : un excès de yang général due à une chaleur perverse, une stagnation du foie ayant provoqué une inflammation (cette chaleur s’est ensuite transmise au sang), ou un yin des reins déficient, provoquant une déficience du yin et sang. C’est alors une chaleur interne par déficience.

     Si ces règles sont d’un rouge pâle, de consistance liquide et de quantité supérieur à la moyenne avec fatigue et souffle court, c’est que le Qi n’exerce plus de contrôle sur le sang. Les possibilités sont : une déficience du Qi de la rate, une déficience du Qi du rein, des pathologies des vaisseaux Ren et Chong.

Les règles en retard

     On commence à s’inquiéter des règles tardives quand elles sont retardées de plus de 7 jours deux mois d’affilés. Cela évoque une déficience ou une stagnation de sang. 

     Si ces règles sont liquides, pâles accompagnées d’une teinte de visage et de lèvres pâle voir blanche, il s’agit d’une déficience de sang. Les possibilités sont : une pathologie du sang, une déficience du Jing des reins entraînant une faiblesse générale, une déficience de yang car les transformations, dont celles du sang, s’effectuent mal et la mer de sang ne se remplie pas.

     Si ces règles sont violettes avec des caillots, c’est une stagnation de sang. Les possibilités sont : une circulation du Qi bloquée ayant entraîné une stagnation de sang, du froid local ayant entraîné une stagnation de sang, une accumulation de tán 痰 et d’humidité, bloquant la circulation, ou des pathologies des merveilleux vaisseaux Rèn 任 et Chōng 冲.

Les règles instables

     Pendant plus de deux mois d’affilé, elles arrivent un coup trop tôt, un coup trop tard, chaque fois dépassant 7 jours de décalage. En diagnostic, on pense avant tout à un Qi du Foie bloqué, ou des désordres du mécanisme du Qi, une déficience d’énergie de rate et rein, un manque d’équilibre entre les vaisseaux Ren et Chong, ou encore un dysfonctionnement dans le remplissage de la mer de sang.

     Si ces règles sont en partie violettes avec des caillots et que la poitrine est gonflée, il y a stagnation du Qi causé par des troubles des états émotionnels bloquant le Qi du foie. Quand la fréquence des règles est instable de cette façon, il ne faut pas s’orienter vers une déficience de Qi et de Sang mais vérifier l’état du Qi du foie et l’état émotionnel de la personne. Si ces règles sont pâles et liquides accompagnées de douleurs comme des crampes ou des courbatures autour de la taille, les possibilités sont que rate et rein soient en déficience, ou déficience de Qi et sang, ou un manque d’équilibre entre Ren et Chong.

Anomalies dans la quantité

     La quantité normale de sang perdu pendant les règles tourne autour de 50ml, mais cette quantité est unique à chaque femme. Les anomalies de quantité de sang écoulé sont l’excès et l’insuffisance. 

Lexcès de sang 

     Quand la quantité de sang perdu augmente, cela peut-être dû à: des troubles de chaleur interne habitant le sang (le sang, circulant trop vite, s’échappe à la moindre occasion), une déficience de Qi, ou que les vaisseaux Ren et Chong ne sont plus suffisamment entraînés et que leurs fonctions déclinent, dont celles de régulation des règles, des stagnations de sang bloquent les vaisseaux Chong et Ren et le sang déborde de ces vaisseaux.

Les règles en excès et en avance

     Elles sont généralement accompagnées d’un rouge sombre, de chaleur dans le corps ou symptôme chaleur des 5 coeurs (émission de chaleur du centre de la poitrine, des paumes des mains et des plantes des pieds). C’est souvent dû à de la chaleur dans le sang. Quand elles sont rouges claires, très liquides accompagné de souffle court et de fatigue, il s’agit de Qi déficient n’exerçant plus sa fonction de contrôle. 

Les règles en excès et en retard 

     La couleur est violette sombre avec présence de caillots : il s’agit de stagnations de sang.

Les saignements utérin (崩漏 Bēng lòu)

     Désigne les saignements survenant hors du temps des  règles. 崩 Bēng désigne les saignements intenses, rapide et en grande quantité. 漏 lòu désigne les saignement peu abondant, voir au compte-goutte, mais en continu. Tous ces cas sont assemblés sous l’appellation 崩漏 Bēng lòu. 崩Ben et 漏 Lou bien que l’un soit plus alarmant que l’autre, ont des mécanismes pathologiques semblables, et au cours d’une maladie se changent facilement l’un en l’autre. C’est pourquoi les médecins de l’Histoire ont pris l’habitude de les nommer ensemble. Les causes probables de saignements utérins sont : déficience de Qi, Chaleur dans le sang ou stagnation de sang.

     Dans le cas où les règles ne s’arrêtent pas, sont rouges foncées et de consistance visqueuse avec un écoulement rapide, il s’agit de chaleur dans le sang accélérant sa circulation. Les vaisseaux Chong et Ren ne le maintiennent plus.

     Dans le cas où les règles ne s’arrêtent pas, de couleur claire et de consistance liquide avec un écoulement lent, il s’agit d’une déficience de Qi. Cet amoindrissement déstabilise Ren et Chong et le Qi n’exerce plus de contrôle sur le sang. 

     Les règles apparaissent hors des périodes normales ou sont particulièrement irrégulières, sont parfois fermées (闭 Bi) ou tantôt abondantes (崩 Beng), ou encore s’écoule au compte-goutte sans interruption. Dans ces cas-là la couleur est généralement sombre, virant au violet et pouvant contenir des caillots. Des stagnations ont bloqué Ren et Chong et le sang ne circule plus.

Les règles insuffisantes

     Quand on note un appauvrissement par rapport à la quantité habituelle jusqu’à un écoulement au compte-goutte, les raisons possibles sont que: le sang et le Qi nourricier sont insuffisants, il y a insuffisance du Qi des reins, insuffisance de sang (la mer du sang ne se remplie pas) ou froid local, entrainant stagnation de sang, mais encore des blocages dû aux Tan et humidité provoquant une circulation peu fluide du sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *